ENSEMBLE, AIDONS L'HOMME A SE RESTAURER    
Banque Alimentaire
de Paris et d'Île de France
 
NOTRE ACTIVITÉ
NOTRE ACTIVITÉ

 
 
 
NOS PARTENAIRES
NOS PARTENAIRES

 
 
 
NOUS AIDER
NOUS AIDER

 
NOS PARTENAIRES
L'Europe et l'État





L'Europe s'engage

aux côtés

des plus démunis
image

Le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) favorise le renforcement de la cohésion sociale et participe à la réduction de la pauvreté et, à terme, à l'éradication des formes les plus graves de pauvreté dans l'Union.

La France bénéficie, pour la période 2014-2020 de 500 millions d'euros de crédits européens auxquels s’ajoutent 88 millions de crédits nationaux et a choisi que ces crédits soient uniquement consacrés à l’achat de denrées alimentaires.

L’aide alimentaire consiste à répondre aux besoins vitaux des personnes. Elle est souvent la première démarche de l’inclusion sociale, permettant d’accompagner les personnes vers l’insertion et l’autonomie.

Le FEAD complète les politiques nationales de lutte contre la pauvreté et d'inclusion sociale, telles que prévues dans le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.


Le CNES (Crédit National Epicerie Solidaire) est aujourd'hui la dernière aide que l'Etat consacre à l'aide alimentaire.

Ce fond est destiné aux Epiceries Sociales qui n'ont pas accès aux aides du FEAD (dont les produits peuvent être distribués gratuitement).

Pour compenser les quantités insuffisantes de ce fond, la BAPIF a procédé cette année encore à des achats, en particulier de lait.
image

image

Parallèlement au FEAD et au CNES, en 2003, a été créé le Programme Alimentation et Insertion (PAI).

Il a pour objectif de faire passer des messages sur l'alimentation à des personnes vulnérables, plus touchées généralement par les pathologies liées à l'alimentation.

image
© BAPIF 2019
      |      
MENTIONS LEGALES
      |      
MEMBRE DE LA FFBA